J’veux retourner à l’école……!

Il ne s’agit pas de la complainte  lancinante de ma fille qui, après à peine 3 semaines de vacances apprécie hautement cette trêve estivale et n’a de cesse de me dire que de ne rien faire c’est la santé !

Non il s’agit de ma complainte à moi, maman, femme active hyper occupée qui est tombée à la renverse en découvrant cette incroyable école parisienne passée entre les mains du cabinet d’architectes Palatre et Leclere.

Au départ de ce projet un bâtiment datant des années 40 située dans le 18eme arrondissement de Paris que la mairie décide de réhabiliter afin d’y loger une école maternelle.

 

 

A l’arrivée, l’école “Arc en ciel” – de son vraie nom Ecole PAJOL – est une école haute en couleurs qui illumine un quartier défavorisé et classé en zone “Eclair” (programme des écoles, collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite).

Un ilot enchanté en plein coeur de Paris.

 

 

Olivier Palastre un des deux architectes explique en quoi cette école est adaptée à la scolarité des enfants :

“L’arc en ciel, qui fascine tous les enfants, s’est imposé comme l’élément moteur du projet. Les différentes couleurs sont déclinées sur l’ensemble des locaux. Elles jouent également le rôle de signalétique : chaque niveau, chaque salle de classe a une couleur spécifique, les portes des toilettes sont rouges par exemple. Le mobilier que nous avons dessiné intègre aussi des motifs colorés, ainsi que les faïences des sanitaires. Une école est aussi un outil qui doit être fonctionnel et sécurisé. Les sols sont souples, des chanfreins sont prévus au niveau des angles des murs, les portemanteaux sont en caoutchouc. La lumière, l’acoustique ont été étudiées. Les murs des salles de classe sont restés blancs pour permettre aux enfants de s’approprier les lieux. Tous les lieux sont nommés par un écriteau en police Futura pour favoriser l’apprentissage de la lecture.”

 

  

 

 

Finies les larmes de crocodile des enfants le matin qui ne veulent pas quitter leur papa ou leur maman; en revanche sans doute des grosses perturbations à prévoir le soir au moment de les récupérer ! Difficile de quitter pareil environnement.

Comme le disait Albert Hadley, le célèbre décorateur d’intérieur américain « un beau décor peut avoir une influence bénéfique sur nos vies. »

Souhaitons plein de jolies choses aux enfants qui pénétreront dans cette jolie enceinte.

 

 

 

 

Partager :
Ecrit par Valérie
Je suis passionnée par la décoration de chambre d'enfant et je connais bien mes produits, le mobilier enfant en particulier grâce à mon expérience de plusieurs années avec ma boutique à St Malo ; avec ce blog je peux partager avec vous ma passion de la déco et des enfants en général.