C’est le dessert que sert l’abominable homme

Des neiges à l’abominable enfant teenage est un amour de dessert.

L’amour de dessert est ,vous l’aurez reconnu le Banana Split ! C’est amusant comment ce nom inscrit en bas d’une carte au restaurant peut faire rugir de plaisir n’importe quel enfant.

Donnez lui la carte des desserts et laissez le choisir tout en l’observant…ses yeux s’ouvrent comme des soucoupes à la simple vue du nom. Son esprit fonctionne alors à 100 à l’heure, il s’imagine déjà en train de déguster cette glace énorme recouverte de chantilly ; glace qu’il ne finira pas au demeurant…Ce n’est pas grave il y a toujours des volontaires autour de la table !

banana-split1

C’est en partant de ce postulat qu’une maman a eu l’idée de réaliser un énormisime Banana Split de plus de 3 mètres de long en guise de gâteau d’anniversaire.

L’idée est tellement super que je vous traduis ici les instructions..attention succès assuré :

 

banana-split5

banana-split2

banana-split3

Pendant que votre Raymond se charge de la découpe du tube en carton dans le sens de la longueur qu’il prendra soin de recouvrir de papier sulfurisé (sans oublier un bon système de trépieds capables de résister à l’assaut de petits montres affamés) vous pourrez commencer à faire des boules de glace (prévoyez  5/6 boites de glace  au bas mot !)

 

banana-split6

Découpez une quinzaine de bananes en 2 que vous déposerez tout d’abord au fond du tube,  ajoutez ensuite les boules de glace puis  arrosez le tout de chocolat liquide; saupoudrage de vermicelles et ajout de cerises confites pour la touche finale.

Il vous suffira ensuite de confier une cuillère à chaque petit invité, de vous éloigner et d’observer 🙂

Source Oh Happy Day

 

Partager :
Ecrit par Valérie
Je suis passionnée par la décoration de chambre d'enfant et je connais bien mes produits, le mobilier enfant en particulier grâce à mon expérience de plusieurs années avec ma boutique à St Malo ; avec ce blog je peux partager avec vous ma passion de la déco et des enfants en général.